Accueil / Actualité / Test du Flower Power de Parrot

Test du Flower Power de Parrot

Je vous en parlais lors du CES 2013, Parrot ne fait pas que des drones ou des casques audios. Cette société s’est aussi mise sur le marché des objets connectés en produisant un capteur à planter directement dans la terre de la plante ou de la fleur que vous souhaitez surveiller.

Le principe

Vous plantez un capteur dans le sol de votre plante, ou fleur et celui ci mesure l’humidité du sol, l’ensoleillement, la température ainsi que le taux d’humidité ; tout ça en bluetooth et en temps réel.

 

Le déballage

Parrot nous livre ici un capteur qui a la forme d’un Y (tout comme un petit arbuste prêt à planter) dans un pot en plastique.

L’idée est ingénieuse niveau packaging. Quand on retire le capteur du pot, on retrouve le capteur, une pile AAA, et un petit sachet (pas de graines, mais la notice en français entre autre).

Pour la suite c’est très simple, il suffit de suivre les instructions inscrites sur la notice.

Installation

Tout d’abord, il faut insérer la pile AAA fournie, mais préalablement il faudra dévisser le capteur d’un quart de tour.

Le voyant du Flower Power va clignoter en vert pour indiquer qu’il est allumé. Comme c’est du Bluetooth 4.0 (« Low Energy »), la pile est censée avoir une durée d’au moins 6 mois (à confirmer). Il faut maintenant insérer le Flower Power bien verticalement et jusqu’à la butée (on ne doit plus voir la griffe noire, on s’arrête à la couleur pour être à fleur de la terre, sans qu’il soit recouvert de feuille).

Comme je vous l’ai dit, il est composé de 4 capteurs :

1) luminosité (savoir si la plante a besoin de plus ou moins de soleil)

2) température ambiante (placer la plante dans un endroit plus ou moins chaud ou frais)

3) engrais (savoir s’il faut mettre ou non de l’engrais)

4) humidité (savoir si vous devez ou non arroser la plante).

Maintenant qu’il est fonctionnel, passons à son application.

Application

L’application pour le moment est exclusivement apple (tout commence à partir de l’iPhone 4s et iPad3) j’ai réussi à trouver une application béta sur Android, mais ça n’a strictement rien à voir avec celle de l’App Store (je vous en reparlerai plus tard).

Il faut donc disposer d’un smartphone ou d’une tablette connecté(e) à internet et supporté(e) le bluetooth 4.0. Rendons nous sur l’App Store afin de télécharger l’application grauite Parrot Flower Power. Parrot signale qu’elle sera bientôt disponible sur Android.

Rendez vous sur l’application afin de créer votre compte

Paramétrage de l’application

Ouvrez l’application et appuyer sur « Mon jardin » en bas à gauche de l’écran

Il faut sélectionner la plante que vous voulez surveiller. Pour cela, Parrot met à disposition environ 6000 espèces répertoriées dans sa base de donnée. Ici je choisis ma plante un Pachira.

Immédiatement la plante est reconnu et la base de donnée concernant celle ci est affichée ainsi que des conseils pour l’entretenir. Ce qui est pas mal aussi, c’est que vous pourrez prendre votre plante en photo et lui donner un nom.

 

Vous avez sélectionné votre plante, prise en photo, il faut maintenant renseigner si votre plante est d’intérieur ou d’extérieur, en pleine terre ou dans un pot.

Conclusion de cette 1ère partie

Nous avons vu la présentation de l’installation du capteur, un petit aperçu de l’application et la création de votre première plante suivie. Ce petit capteur ne vous rappelle rien ? bien sur que oui !!! ça vous rappelle le Koubachi, et pourtant son suivi est complètement différent. Le koubachi fonctionne en WI-FI, donc peut être interrogé de n’importe où, alors que votre FLower Power sera interrogeable qu’à proximité == bluetooth.

Dans un prochain article nous verrons le suivi et les conseils de l’application vis à vis de la plante.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux.

à propos Olivier VALETTE

Comptable de métier, j’ai décidé d’exercer ma passion qu’est la domotique. Je tiens ce blog après mon travail ou sur mon temps libre. J’essaie d’apprendre aux autres, mais j’en apprend aussi beaucoup de vous. Pour moi, la domotique ne doit pas être quelque chose de complexe, mais quelque chose d’accessible à tous. Cela doit nous permettre de faciliter la vie au quotidien, de nous permettre de passer plus de temps en famille et en sécurité tout en prenant soin aussi de notre planète, sans gaspillage inutile.

Check Also

5 Fantastic Uses for Poster Putty

By Gareth Branwyn A simple and cheap mounting putty for posters has dozens of other …

Laisser un commentaire