Accueil / Actualité / Test du DoorBot : le portier vidéo sans fil

Test du DoorBot : le portier vidéo sans fil

Aujourd’hui nous allons voir le DoorBot : le fameux portier vidéo sans fil qui ne faisait pas que des émules…

Après avoir lu pas mal de tests, je languissais vraiment de voir à quoi ressemblait ce petit bijoux que mon partenaire Domadoo a accepté de me prêter.

Présentation

Le DoorBot est un nouveau concept de sonnette connectée sans fil mise au point par la société Edison Junior, il est capable de répondre à toute personne qui se présenterait à votre porte. C’est un boitier cylindrique que l’on positionne à l’entrée d’un domicile et se comporte comme une sonnerie de porte. La caméra grand-angle qu’il embarque se connecte via le WiFi (besoin d’internet)du domicile et communique de pair avec un logiciel à télécharger sur un Smartphone. Equipé d’un micro, d’une caméra et d’un haut parleur, il vous permettra de converser avec vos visiteurs depuis un smartphone iOS ou Android.

Le DoorBot est donc équipé d’une interface WiFI ainsi que d’une batterie (durée de vie estimée à 1 an), on est vraiment dans du sans fil

Déballage

Le DoorBot et sa platine

Les « outils » fournis, un tournevis et son manche, une mèche à percer, un joint autocollant, un mini niveau à bulle, un set de fixation

Installation

Pour l’installation c’est super simple, il suffit de suivre les indications, de télécharger l’application sur mon Android

une fois que vous avez créé votre compte, en renseignant une adresse mail, un mot de passe et attribuer un nom à votre DoorBot

je vais presser le bouton Reset au dos du DoorBot pour le réinitialiser et choisir mon reseau WiFI (à faire à chaque fois que vous allez le reinitialiser)

Choisissez votre réseau WiFi

Renseignez la clé de sécurité de votre réseau WiFi

Laissez le DoorBot se connecter à votre réseau internet

Votre DoorBot est prêt à être utilisé

Le DoorBot est activé

 

La configuration est maintenant terminée.

Utilisation

Ca y est votre DoorBot est fixé, paramétré, il n’y a plus qu’à tester en appuyant sur le bouton

j’appuie, une petite mélodie retentie et l’anneau bleu du contour du bouton se met à clignoter en bleu. Sur l’écran de mon téléphone apparaît l’image ou plutot la vidéo de celui qui a activé la sonnette.

j’ai le choix, soit j’accepte (Answer) je répond soit je raccroche (Decline)

j’ai accepté et pour parler à la personne qui a sonné il faut que j’appuie sur « push to talk », mais en haut de l’écran vous voyez de chaque coté de l’écran un bouton raccroché (icône téléphone rouge) et une icône haut parleur pour activer ou couper le son.

Si vous raccrochez vous revenez à votre écran principal de votre téléphone.

Coté Vidéo

Sur les deux captures d’écran on se rend compte que la qualité vidéo est pas trop mauvaise !!! Le DoorBot n’est qu’à 6-7 mètres de la Freebox.

Niveau vision nocturne, le DoorBot allume deux Led de chaque coté de la caméra

Au niveau du son, il y a un tout petit peu de retard, mais pas grand chose. Le retour son quand à lui est bon, il y a plutôt une bonne qualité.

En conclusion

Le DoorBot a quand même bien évolué en qualité d’image, par contre il a un peu de mal si il est trop éloigné de la Box internet. Mon ami Pascal Stephany du blog Domotique-info avait pu avoir quelques informations auprès de l’inventeur du produits :

voici un extrait de l’article

Quels sont les évolutions à venir ?

Outre la correction des bugs actuels, on peut espérer que les prochaines mises à jours du firmware vont apporter quelques fonctionnalités supplémentaires très intéressantes.

James Siminoff (inventeur du Doorbot et PDG de la société qui le produit) ainsi que Katiana Johnson (Directrice de la relation client) ont très sympathiquement accepté de répondre à mes questions sur ces fonctionnalités à venir.

Tout d’abord, il sera bientôt possible de connaitre la version du firmware qui est installé sur votre Doorbot. Cela permettra de savoir si les dernières mises à jour ont bien été installées.

Ensuite, James Siminoff m’a confirmé qu’une prochaine version permettra effectivement de s’adapter à la bande passante disponible et d’adapter la compression vidéo/audio afin de pouvoir fonctionner même en cas de faible débit. C’est à mon avis la cause principale des échecs de communications et des vidéos dégradées dans la version actuelle du firmware. C’est donc une très bonne nouvelle et cela devrait être l’évolution qui fera passer Doorbot d’un prototype avancé à un vrai produit fini et utilisable par tous.

L’autre excellente nouvelle est la confirmation qu’une prochaine version de l’application mobile permettra d’interagir avec l’API de nos box domotiques afin, par exemple, d’ouvrir un portail (ou d’envoyer un drone aller chercher votre colis ;) ). L’intégration de cette fonctionnalité devrait débuter d’ici le mois d’Avril. (Encore un peu de patience ! ;) )

Doorbot permettra également d’ici quelques semaines de donner l’accès aux notifications et flux vidéos à des personnes tierces. Par exemple, lorsque vous partez en vacances loin de toute connexion internet, vous pouvez donner temporairement l’accès aux notifications et vidéos à votre famille ou à vos voisins. A votre retour, vous pourrez supprimer ces droits depuis votre application.

Enfin, J’ai demandé s’il était prévu de pouvoir installer son propre serveur Doorbot chez soi et de ne plus dépendre de l’infrastructure de Doorbot (au cas où la société Doorbot mette un terme à son activité par exemple). James Siminoff m’a répondu que même s’il n’est pas prévu de pouvoir se passer du Cloud, certaines interactions avec le Doorbot pourront être réalisées en local via le Wifi. Même si j’aurais préféré la possibilité plus perenne de pouvoir installer mon propre serveur Doorbot, l’annonce de cette API locale (comme pour certaines de nos box domotique) est une bonne chose.

Même si on peut regretter que ces fonctionnalités n’aient pas été intégrées dès le départ, il ne faut pas oublier qu’à la base Doorbot est un projet à financement collaboratif réalisé par une toute petite équipe.

source : domotique-info

Donc si vous êtes intéressé, je vous invite à passer la commande de cette sonnette connectée, à mon humble avis (et je n’ai pas d’action chez eux), ça reste un produit sympa, les évolutions vont suivre courant printemps. Il vous faudra déboursé 199$ ici.

Pour mon domicile, je ne le choisirais pas, car il serait trop éloigné niveau WiFi et j’ai bien peur que la qualité du réseau soit dégradé. Il y a une bonne vingtaine de mètre entre mon entrée et ma box internet.

 

à propos Olivier VALETTE

Comptable de métier, j’ai décidé d’exercer ma passion qu’est la domotique. Je tiens ce blog après mon travail ou sur mon temps libre. J’essaie d’apprendre aux autres, mais j’en apprend aussi beaucoup de vous. Pour moi, la domotique ne doit pas être quelque chose de complexe, mais quelque chose d’accessible à tous. Cela doit nous permettre de faciliter la vie au quotidien, de nous permettre de passer plus de temps en famille et en sécurité tout en prenant soin aussi de notre planète, sans gaspillage inutile.

Check Also

5 Fantastic Uses for Poster Putty

By Gareth Branwyn A simple and cheap mounting putty for posters has dozens of other …

2 commentaires

  1. Bonjour, merci bcp pour votre article, mais j’ai lu d’autres points negatifs sur ce point par rapport à la liaison et compression de l’image si on sort du wifi, lorsque l’on veut repondre alors que l’on est pas à la maison mais au travail par exemple. Le produit est parfois commercialement vendu sous ce sens mais il y a des problèmes non ? avez vous tester à distance ?

Laisser un commentaire