Accueil / Actualité / Hackathon de la domotique : 48h pour inventer les applications de demain

Hackathon de la domotique : 48h pour inventer les applications de demain

Un concours de domotique pour créer les applications de la maison du futur est organisé à Paris.

Direct Energie organise du 22 au 24 novembre un hackathon : un « marathon créatif, ouvert à tous les talentueux développeurs capables de concevoir des prototypes d’applications numériques, multicanales, simples, attractives, et riches en solutions pour répondreaux enjeux de l’énergie domestique », explique Xavier Caïtucoli, le président de la société.

La maison de demain sera connectée et équipée. Le but de ce hackathon est de faire concourir 12 équipes de développeurs pour créer les applications qu’on pourra retrouver dans la maison de futur. Rendez-vous à La Cantine, à Paris, le 1er espace de travail de collaboratif en réseau.

Un jury de personnalités du monde du tech et de l’innovation sélectionnera l’équipe gagnante : Jérôme Bonaldi, Florence Santrot ou encore Luc Bretones en feront partie. 3 prix seront décernés : le prix de la maison connectée, le prix de la maîtrise de la consommation, le prix du coup de coeur du jury.

Si l’aventure vous tente, inscrivez sur le site du hackathon. Les 3 équipes gagnantes se partageront 15 000 € de dotation.

source : Begeek.fr

à propos Olivier VALETTE

Comptable de métier, j’ai décidé d’exercer ma passion qu’est la domotique. Je tiens ce blog après mon travail ou sur mon temps libre. J’essaie d’apprendre aux autres, mais j’en apprend aussi beaucoup de vous. Pour moi, la domotique ne doit pas être quelque chose de complexe, mais quelque chose d’accessible à tous. Cela doit nous permettre de faciliter la vie au quotidien, de nous permettre de passer plus de temps en famille et en sécurité tout en prenant soin aussi de notre planète, sans gaspillage inutile.

Check Also

HIRIS : entre ordinateur portable et montre connectée

By Belinda HIRIS est présenté comme un ordinateur portable, c’est pourtant fixé au poignet qu’il …

Laisser un commentaire